CYCLONES ET INONDATIONS : deux tiers du pays à risque cyclique annuel

Madagascar est le premier pays le plus exposé aux cyclones en Afrique, et le 3eme pays au monde le plus vulnérable aux effets du changement climatique. Une   étude   conduite   en   2008   par   la Direction de la Météorologie prévoit les phénomènes suivants pour les 50 prochaines années : 1) les températures augmenteront, 2) les quantités de pluies augmenteront sur une grande partie de Madagascar sauf sur les versants Est et Sud–Est, 3) le nombre de jours secs augmentera, 4) le début des pluies connaîtra des retards, 5) les fortes pluies seront   fréquentes, 6)   l’intensité   des cyclones touchant Madagascar augmentera avec un léger déplacement des trajectoires vers le Nord. Même en l’absence de cyclones, des inondations surviennent, qui détruisent les cultures, les biens et les   infrastructures et ensablent les aires agricoles, exposant les ménages à des maladies diarrhéiques liées à la consommation d’eau insalubre et au manque d’hygiène.

Plus de 60% des Cyclones Tropicaux qui se forment dans le bassin affectent directement ou indirectement Madagascar, en moyenne 1,5 cyclones par an traverse le pays, affectent généralement avec un degré diffèrent les 2/3 du pays.